Voir site anglais

Site anglais  (https://laremonteedessourcesen.wordpress.com/)

Publicités

Petite pause chez nous et c’est reparti!

On est arrivé à Gatineau, 500km en amont de Québec! Le courant est anormalement fort cette année suite au niveau exceptionnel des eaux, le plus haut depuis au moins 40 ans. Il y a des inondations majeures tout le long du St-Laurent mais la situation des berges de l’Outaouais est particulièrement critique. Nous avons eu l’occasion d’avironner  dans des forêts et des rues, par dessus des ponts et autour de lampadaires ainsi que sur des iles disparues.

Le pire c’est que l’eau monte encore….On a vu l’Outaouais monter de 45 cm, un pied et demi, en une seule nuit.  La plupart des barrages ouvrent leurs vannes au maximum.  On monte notre tente loin des berges!

Voici quelques photos de ce que nous avons pu voir:

 

À notre arrivée à la marina du parc Jacques Cartier , plusieurs médias nous attendaient. Voici quelques lien:

Voici quelques photos prises durant les entrevues:

 

Ceci dit, demain (samedi, 6 mai), on repart!!!

-Pascal

 

 

Enfin sur l’eau!

Après quelques délais suite à des retard de matériel et de fonte des glaces, notre odyssée a commencé à Cap Rouge, à l’ouest de la ville de Québec, le 21 avril 2017 à 9h45.

La météo n’était pas idéale avec 3 degrés, de la pluie et des rafales de vent de 5Km/h mais, avec notre toile de pontage North Water et nos combinaisons étanches Kokatat, nous étions bien au sec.

Après avoir quitté Cap Rouge, le vent fut surtout derrière nous mais les vagues atteignaient plus d’un mètre et nous arrosaient parfois copieusement; notre toile de pontage a sauvé notre première journée.

Voici quelques photos du départ:

Cliquer ici pour nous suivre d’heure en heure sur une carte.

Notre canot est arrivé!

C’est avec une joie incroyable qu’on a appris que notre canot était arrivé! Il a été envoyé par camion de Atikokan, On (200 km à l’ouest de Thunder Bay) jusqu’à Gatineau. Il est venuIMG_0422 (1).JPG dans une boîte en bois pour s’assurer qu’il ne se fasse pas endommager pendant le transport. Il y avait aussi une pellicule de plastique qui recouvrait le canot pour le protéger des égratignures. Le canot est un Wilderness 18′ de Souris River, alors il fait 18 pieds de long. Cela représente un bon avantage pour nous parce que sa longueur fera en sorte qu’il soit plus rapide et qu’il puisse prendre une plus grande charge qu’un canot <> de 16 pieds. De plus,  avec une couche de Kevlar supplémentaire, le Wilderness 18′ pèse seulement 50 livres! C’est parfait pour nous puisque son petit poids ne va pas trop nous ralentir pendant les portages et nous fera aller encore plus vite. Voici quelques photos:

SML_0786

IMG_0460

Quelle beau canot! Il avance sur une ligne bien droite, même sans quille et sans bagages.

IMG_0466

On peut vraiment voir les « côtes » du canot

IMG_0467

IMGP5522

Deux canots Souris River, au delà de 12 ans d’écart!

L’hiver est arrivé :)

Dimanche soir dernier, Pascal, sa petite-amie Catherine et moi nous rendîmes à la base de plein-air Air-Eau-Bois. Tandis que moi, je me dirigeais simplement vers mon lieu de travail, eux, se payaient un 24h de vacances dans un lieu où il fait bon vivre. Néanmoins, nous avions tous quelque-chose en commun; nul n’avait anticipé l’aventure qui nous attendait…

c-arbres-cropped

Comme vous l’aviez peut être remarqué, dimanche passé, il neigeait. Hors, conduire sur les routes de campagne du Québec en pleine tempête de neige, tout particulièrement la première de l’année, ce n’est pas la meilleure idée du monde… Que voulez-vous, nous étions jeunes à l’époque! Lire la suite

Visite à Montréal

La fin de semaine du 12 novembre fut toute une fin de semaine. Pascal Bredin, le photographe officiel de La remontée des sources, et moi, Constant La France, son assistant, venions de nous acheter une superbe caméra réflexe. Nous devions nous rendre à Laval afin de prendre part au gala de fin d’année du camp Air-Eau-Bois. Nous avons donc profité de ce petit road trip pour tester notre nouveau jouet, surnommé βéta. Nous avons également sauté sur l’occasion pour faire un petit détour à Montréal dans le but de rencontrer deux de nos prédécesseurs, Martin Trahan et Valérie Jolicoeur, tous deux du groupe des chemins de l’or bleu. Après quatre longues heures de merveilleuses discussions, nous en somme ressorti la tête pleine de nouvelles idées et plus motivés que jamais. Les conseils que nous avons reçus concernant la nourriture, le trajet, l’équipement et plein d’autres petits détails nous seront définitivement des plus utiles. Un gros merci pour tous ces trucs et ce bon moment de partage d’expérience!

On s’achète un nouveau canot!

Au cours de notre aventure, nous allons avironner en moyenne 8h par jour, et ce, pour près de 6 mois. Nous allons donc passer plus de 1440 heures dans notre canot. C’est beaucoup de temps à passer dans un petit espace et on veut l’apprécier le plus que possible! En effet, le canot jouera un rôle très important tout au long de l’expédition puisqu’il va grandement influencer notre vitesse, notre confort et notre sentiment général de sécurité et de bien-être.

Nous avions quatre critères principaux pour le choix de notre canot : le poids (pour les portages), la solidité (pour qu’il ne se fissure pas), la capacité à prendre de l’équipement (on va quand même en avoir beaucoup) et la vitesse (pour aller plus vite). Peu de canots peuvent se vanter d’exceller dans tous ces domaines. Heureusement, nous en avons trouvé un: le Wilderness 18’ de Souris River.

wpe2c888e5_05_06

Lire la suite

Lancement du projet

Bonjour à tous et bienvenu sur le tout nouveau site de La remontée des sources! Celui-ci a pour but de vous permettre de suivre pas à pas le développement du projet… mais quel projet vous demandez-vous? Celui de traverser le Canada en canot. En effet, La remontée des sources est une expédition de plus de 6 mois durant laquelle deux jeunes hommes tenteront de parcourir le Canada d’Est en Ouest tout en renouant des liens avec la nature à la manière de nos ancêtres autochtones.